Stop aux idées reçues à propos des détecteurs incendies

Beaucoup d'informations circulent à propos de la protection incendie et plus particulièrement à propos des détecteurs.
C'est obligatoire, c'est utile, c'est facile... Ah oui il en faut absolument un pour être aux normes. Bref on entends de tout !
Lifebox fait le tri entre les bonnes et fausses raisons de faire ou ne pas faire les choses.  

"Il se déclenche pour rien..." 

Il est premièrement conseillé de ne pas mettre un détecteur de fumée à proximité des zones souvent enfumées comme la cuisine.
Les fumées de cuisson ( souvent épaisses ) dégagées notamment dans la cuisine sont généralement interprétées par le détecteur comme un départ de feu. 
Privilégiez donc de placer vos équipements loin des zones facilement enfumées au quotidien.  

"Ça coûte cher et de toute façon ça n'arrêtera pas le feu pour autant..." 

La question du coût de l'équipement revient relativement souvent. Pourtant on peut s'équiper facilement à moins de 20€.
Ce n'est pas un achat régulier, c'est un investissement à faire une seule fois. On achète pas détecteur de fumée toutes les semaines. 
Vous l'achetez, c'est installé, vous êtes tranquille ! ... en tout cas surement plus que s'il fallait faire une déclaration de sinistre pour plusieurs milliers d'euros pour un "petit feu qui ne s'est pas propagé tant que ça" ... Bref, votre tranquilité reste à ce prix tout à fait abordable.  

"On peut s'en passer..."

Certes, vous pouvez passer outre l'équipement en estimant être assez vigilants au quotidien pour ne pas avoir affaire un incendies domestiques.
Ne vous pensez pas infaillible. Un détecteur ( et aussi un extincteur ) vous aideront simplement à avoir toutes les chances de réagir correctement au bon moment.
On peut aussi aller plus loin en s'intéressant aux sujets à risques... là où justement la vigilance au quotidien évite de s'attirer les ennuis 

  • Les ampoules classiques 

L'électricité est l'une des principales causes d'incendie domestique. Statistiquement 1 incendie sur 4 est causé par une installation électrique défectueuse. Les ampoules classiques sont notamment très inflammables contrairement aux LED et aux ampoules basse consommation. Prenez les bonnes habitudes en évitant d'avoir aussi des ampoules classiques à proximité de matières inflammables ( rideaux, tissus léger...) 

  • Les meubles 

De nombreux meubles sont constitués de matériaux synthétiques très inflammables. Une simple brûlure de cigarette sur une matière facilement inflammable peut provoquer un incendie démesuré que vous ne saurez contrôler seul. Pour être vigilants jusqu'au bout du raisonnement : vérifiez que vos meubles ( fauteuils, canapés....) sont rembourrés avec des mousses à inflammation retardée. En effet si un feu se déclare, vous aurez un temps suffisant pour éteindre ce départ de feu. 

  • Coton et lin

Le coton et le lin sont des tissus omniprésents dans notre maison. Pour anticiper au mieux les accidents, ces tissus peuvent être traités à l’aide de produits spécifiques les rendants résistants aux flammes. Moins inflammables, ils seront moins sujets aux accidents "bêtement arrivés" si vos tissus se retrouvent trop proches d'une source de flammes. 
Pensez au cas classique du torchon trop près de la gazinière... l'accident est vite arrivé.  

L’exposition au risque vient de nos bonnes et mauvaises habitudes, au delà du lieu où le feu se déclare.
Faites le bon choix et équipez vous simplement pour vous faciliter la vie.  




Rechercher

Restez informés