Etre équipé d'un détecteur incendie chez soi

À partir de mars 2015, chaque logement devra être équipé d’un détecteur de fumée.

En effet, selon la loi Alur (loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové), si l’installation du détecteur de fumée est à la charge du propriétaire, l’entretien de l’appareil incombe à l’occupant. L'entretien est à la portée de chacun et ne nécessite aucun savoir-faire spécifique, et par conséquent, aucun contrat de maintenance.

Les produits LIFEBOX sont simples d'utilisation et nos conseils sont là pour vous aider à trouver le bon équipement selon la configuration de votre logement

La loi Duflot ALUR à pour objectif de « réguler les dysfonctionnements du marché, à protéger les propriétaires et les locataires, et à permettre l’accroissement de l’offre de logements dans des conditions respectueuses des équilibres des territoires

Logements concernés

 

Tous les locaux à usage d'habitation sont concernés par cette nouvelle obligation, qu'il s'agisse de résidence principale ou secondaire, d'immeubles collectifs ou de maisons particulières, d'un usage exclusif ou partiel.

Attention à toute interprétation entre la loi et le conseil...
La loi n'impose l'installation que d'un seul détecteur de fumée par logement. Les conseils que Lifebox vous proposent sont donc surtout en vue d'optimiser la sécurité des personnes selon la configuration de votre logement. En cas d'incendie, plusieurs situations sont possibles, nos conseils sont donc là pour y faire face.

Locataire ou propriétaire ?

C'est au propriétaire du logement qu'il incombe d'installer le détecteur de fumée, qu'il soit bailleur ou propriétaire-occupant. Dans les logements locatifs, c'est donc le propriétaire qui doit installer l'appareil à ses frais, détecteur dont le bon fonctionnement est vérifié lors de l'état des lieux.

Quand le logement est en cours de location, le propriétaire-bailleur a le choix entre plusieurs solutions :

  • acheter et faire installer le détecteur
  • fournir le détecteur au locataire
  • rembourser l'achat et l'installation du détecteur au locataire

Si l'obligation d'installation incombe au bailleur, en revanche, c'est le locataire qui doit veiller à l'entretien de l'appareil. C'est donc lui qui doit éventuellement changer les piles de l'appareil si ces dernières sont usées. Dans les locations saisonnières, les locations meublées et les logements de fonction, les détecteurs de fumée doivent également être installés par le propriétaire.

Parties communes

Dans les parties communes des immeubles à usage d'habitation, les propriétaires devront également mettre en oeuvre des mesures de sécurité contre l'incendie. Elles indiquent les consignes à respecter en cas d'incendie et visent également à éviter la propagation du feu des locaux à risques vers les
circulations et dégagements.


 

 


Rechercher

Restez informés